En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés, notamment, à vous proposer des boutons de partage et à réaliser des statistiques de visites en vue d’optimiser la fonctionnalité du site.
Accepter
Paramétrer
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services.

La musique, vecteur de cohésion sociale

4 800… C’est le nombre d’enfants qui, depuis 2010, ont intégré le programme Démos. Ce Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale, piloté par la Philharmonie de Paris, a déjà permis la création de 47 orchestres – et vise désormais les 75 – dans toute la France. À la genèse du projet, la conviction que le déterminisme social peut être combattu par l’éducation artistique. Démos propose un apprentissage de la musique classique à des enfants éloignés de la pratique. Chacun bénéficie d’un instrument pendant trois ans, de 4 heures de cours par semaine conduits selon une pédagogie innovante basée sur le collectif et l’oralité, de la participation à un orchestre et un concert de fin de saison. La méthode a fait ses preuves : les enfants y gagnent en concentration, en rigueur, en confiance, en respect de l’autre. Le déploiement de Démos s’inscrit dans une démarche de coconstruction entre États, collectivités, partenaires et professionnels culturels et sociaux, familles et mécènes, dont Total Foundation.

Enfants jouant de la musique (orchestre)

47 orchestres créés grâce au dispositif Démos.
L'apprentissage de la musique classique pour acquérir savoir-faire et savoir-être.