En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés, notamment, à vous proposer des boutons de partage et à réaliser des statistiques de visites en vue d’optimiser la fonctionnalité du site.
Accepter
Paramétrer
Please check an answer for every question.
Tout refuser
Tout accepter
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services.

Dans le Parc national de Port-Cros, restaurer après les flammes

Pins d’Alep, parasol et maritime, chênes vert et liège, barbe de Jupiter, tortue d’Hermann, lézard Ocellé, cigale cotonneuse, abeille… Sous la gestion du Parc national de Port-Cros, le Cap Lardier, situé dans le Var à proximité de Saint-Tropez, abritait une flore et une faune variées, dont certaines espèces rares de valeur patrimoniale. 500 ha de forêts méditerranéennes y ont brûlé en 2017. Une opération de restauration a été initiée afin de rendre au site ses qualités originelles, d’éviter la dispersion d’espèces exotiques envahissantes et de restaurer ou de maintenir des habitats favorables aux reptiles et insectes. Pour l’appuyer dans ce projet, le parc fait appel à des structures d’insertion professionnelle. Total Foundation, qui soutient depuis 1992 le Parc national de Port-Cros, ses actions de préservation de la biodiversité et de sensibilisation du public au respect de l’environnement, contribue au financement des actions engagées au Cap Lardier.

Parc national de Port-Cros

 

Parc national de Port-Cros.
Depuis 1992, Total Foundation apporte son soutien
afin de préserver la biodiversité et sensibiliser le public au respect de l'environnement.