En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés, notamment, à vous proposer des boutons de partage et à réaliser des statistiques de visites en vue d’optimiser la fonctionnalité du site.
Accepter
Paramétrer
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services.

Total Foundation en France

Total Foundation en France recouvre les actions de solidarité menées chaque jour par les sites, les filiales et notre Fondation d’entreprise. Aux côtés de nos partenaires, nous contribuons au développement et à la vitalité des territoires d’ancrage de Total en France. Nous privilégions les projets à destination de la jeunesse. Quatre axes d’intervention ont été définis : Sécurité routière, Forêts et climat, Éducation et insertion, Dialogue des cultures et patrimoine. 

En France, les projets sont majoritairement opérés par la Fondation d’entreprise Total.  

La fondation d'entreprise Total

La Fondation d’entreprise Total a été créée en 1992.

Son budget est de 125 millions d’euros pour le quinquennat 2018-2022.

Gouvernance

Le Conseil d’administration est composé de 11 membres répartis en deux collèges :

  • Collège des représentants du Fondateur : 5 administrateurs représentant le Fondateur dont un administrateur représentant le personnel du Fondateur.
  • Collège des personnalités qualifiées : 6 personnalités externes spécialistes dans nos différents domaines d’intervention.

Le Conseil d’administration se réunit deux à trois fois par an à l’initiative du Président pour voter le budget, approuver les comptes et fixer annuellement l’allocation des ressources.

Les membres du Conseil d'administration

namita_shah_copie.jpg

 

Directrice générale People & Social Responsibility et membre du Comité exécutif de Total depuis 2016.

Diplômée de la Delhi University et de la New York University School of Law, Namita Shah commence sa carrière en tant qu'avocate au sein du cabinet Shearman & Sterling à New York.

En 2002, elle rejoint Total en tant qu'avocat-conseil à l'Exploration-Production. En 2008, elle intègre le département Affaires Nouvelles où elle devient responsable du développement des affaires en Australie et en Malaisie jusqu'en 2011. Elle est alors nommée directrice générale de Total E&P Myanmar. Le 1er juillet 2014, elle devient secrétaire générale de la branche Exploration-Production.

yann_arthus_bertrand.png

 

 

En 1992, il lance le projet photographique sur l’état du monde et de ses habitants La Terre Vue Du Ciel. Prolongeant son engagement pour la cause environnementale, il crée en 2005 la Fondation GoodPlanet. En mai 2017, il ouvre le premier lieu dédié à l’écologie et à l’humanisme à Paris, Le Domaine de Longchamp. Cet engagement lui vaut d’être nommé en 2009 Ambassadeur de bonne volonté du programme des Nations Unies pour l’environnement. Il commence alors la réalisation de documentaires : Home en 2009, Planet Ocean en 2011, La soif du monde en 2012, Human et Terra en 2015, puis Woman en 2019.

charlotte_beillouin.png

 

 

Diplômée de l’École nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSC-Rennes), elle commence sa carrière dans le secteur sidérurgique britannique, avant de devenir consultante en environnement pour l’Apave. Elle rejoint le groupe Total à la raffinerie de Normandie en 2007 au service Environnement et conformité réglementaire, puis Procédés en secteur de production d’huiles de base. Depuis 2015, elle occupe le poste d’ingénieur sécurité industrielle à l’usine d’Oudalle. Membre du Comité européen depuis 2017, Charlotte Beillouin participe au dialogue social dans l’entreprise en assurant notamment le rôle de représentante syndicale au sein du Comité économique et social central de l’UES Marketing et Services.

catherine_ferrant.png

Catherine Ferrant est diplômée de l’université catholique de Louvain, en sciences économiques et en sciences de la communication. De 1974 à 1989, elle est journaliste au journal Le Soir. En 1989, elle rejoint le groupe pétrolier belge PetroFina et devient directrice de la communication, gérante du fonds de mécénat et membre du Comité de direction. Lors de la fusion de Total et de PetroFina, en 1999, elle anime la direction de l’innovation sociale et de la diversité pour structurer divers aspects de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) du groupe. De 2008 à 2017, elle est déléguée générale de la Fondation Total et directrice du mécénat du groupe. Aujourd’hui, elle s’implique, en France et en Belgique, aux côtés de nombreuses structures dédiées à l’accès des jeunes à la pratique artistique et à l’éducation prioritaire : Flagey, centre culturel bruxellois, Sport dans la Ville, Concerts de Poche, la Fondation ManpowerGroup, la Fondation Égalité des Chances, Savoir-être à l’École, Helen Keller international Europe, la Fondation Louvain et l’École de la philanthropie. Catherine Ferrant est chevalier de la Légion d’honneur.

jean_jacques_guilbaud.png

 

Jean-Jacques Guilbaud est licencié en Sociologie et titulaire d'un DEA de Droit Public. Il débute chez Total en 1981 comme juriste de droit social, est nommé en 1985 responsable des Relations sociales puis, en 1991, responsable de la direction de l'Immobilier. Après avoir occupé les fonctions de directeur adjoint de la raffinerie de Normandie de 1994 à 1996, il devient directeur des Ressources humaines et de la Communication en avril 1998 et entre au Comité directeur de Total. Il occupe ce même poste chez TotalFina en 1999, TotalFinaElf en 2000, puis en 2003. Il est nommé Secrétaire Général du Groupe en 2008. Jean-Jacques Guilbaud a été membre du Comité exécutif de Total de 2007 à 2016.

charles_benoit_heidsieck.png

 

Diplômé d’une école supérieure de commerce à Paris (ESLSCA), Charles-Benoît Heidsieck a débuté sa carrière dans des fonctions marketing dans des Maisons de Vins en France et en Angleterre. Il a ensuite créé et développé deux cabinets de conseil en stratégie. Avec le Rameau, il souhaite impulser un travail de recherche appliquée sur les alliances innovantes au service du bien commun. Convaincu de la nécessaire construction collective de solutions efficaces et pérennes, Charles-Benoît Heidsieck est membre de plusieurs instances de réflexion et d’action : la commission Croissance & territoires du MEDEF, la commission nationale Environnement & développement durable de la CPME, Haut Conseil de Transparency International, CEPS, Confrontations Europe, La Fonda, l’Institut Français des Administrateurs. Il donne également des cours à l’ESSEC et à Sciences Po.

hilde_luystermans.png

 

 

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur chimiste à l'université de Gand, en Belgique, elle rejoint Total (PetroFina à l’époque) en 1980 en tant que chercheur dans le domaine du cracking catalytique. Elle occupe ensuite plusieurs postes opérationnels à la raffinerie Total à Anvers. Elle devient chef de projet de la nouvelle unité de polypropylène à l’usine de Feluy, puis directrice de Total Petrochemicals à Anvers. De 2006 à 2008, elle assure la fonction de vice-présidente principale Achats et logistique des polymères chez PetroFina S.A. à Bruxelles. En 2008, elle prend le management de l’usine d’oléfine d’Anvers et devient general manager de la plateforme d’Anvers après la fusion Raffinage / Pétrochimie en 2012.

jacques_emmanuel_saulnier.png

 

 

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Grenoble, il exerce les fonctions de chef-adjoint du cabinet du ministre de l'Economie et des Finances en 1996, chef de cabinet du ministre de la Communication, maire de Grenoble, chargé de la coordination des cabinets en 1993 et chef de cabinet du maire de Grenoble en 1992. Il intègre Areva en 1999 comme chargé de mission auprès d'Anne Lauvergeon, puis devient directeur de la Communication et porte-parole du groupe. En 1998, il rejoint Alcatel en qualité de directeur des relations institutionnelles et chargé de mission auprès d'Anne Lauvergeon, alors vice-présidente exécutive. Il rejoint Total en 2011.

stephane_lissner.png

Il est nommé secrétaire général du Centre dramatique national d'Aubervilliers (1977-1978) puis codirige le Centre dramatique national de Nice jusqu'en 1983. Dans les années 80, il enseigne la gestion des institutions culturelles à l'université Paris-Dauphine, dirige le festival parisien Printemps du théâtre, devient administrateur puis directeur général du Théâtre du Châtelet jusqu’en 1998. Il assume en parallèle la direction générale de l'Orchestre de Paris (1993-1995). De 1998 à 2006, il prend la direction du festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence. Il y crée l'Académie européenne de musique, pour la pédagogie et la promotion de jeunes talents. Il co-dirige avec Peter Brook le Théâtre des Bouffes du Nord entre 1998 et 2005. En 2002, il s'associe avec Frédéric Franck pour reprendre le Théâtre de la Madeleine. De 2005 à 2014, il devient surintendant et directeur artistique du Teatro della Scala de Milan. De 2005 à 2013, il est également directeur de la musique du Wiener Festwochen à Vienne. Stéphane Lissner est commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres, officier de la Légion d’honneur, officier de l'ordre national du Mérite français et de l'ordre du Mérite de la République italienne.

alexis_vovk.png

 

Diplômé de l’ESSEC, il travaille depuis 1991 au sein de la branche Marketing & Services de Total où il occupe de multiples postes dans sept pays d’Europe et d’Afrique. Il démarre sa carrière comme chef de secteur réseau de Total Oil Great Britain, avant de déménager en 1993 à Paris, où il gère la tarification des carburants pour le réseau de distribution de l’Hexagone. En 1996, il devient directeur des Systèmes d’Information et de la Stratégie pour Total Oil Türkiye, puis rejoint Total Tunisie en tant que directeur Ventes & Marketing de 1999 à 2002. Il revient alors au siège en tant que chef de projet au sein de la direction stratégie de la branche Raffinage-Marketing. En 2005, il rejoint la direction Afrique Moyen-Orient en tant que directeur-adjoint des opérations en Afrique de l’Est. Il est nommé directeur général de Total Zambia en 2007, puis de Total Kenya en 2010, et enfin de Total Nigeria Plc en 2013.

susanna_zammataro.png

 

Susanna Zammataro est membre du conseil consultatif du panel de haut niveau pour la sécurité routière de la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Depuis 2012, elle co préside le pilier Routes et mobilités plus sûres du groupe des Nations Unies pour la collaboration en matière de sécurité routière, partenariat pluripartite dont l’objectif est de faciliter la coopération internationale et de renforcer la coordination mondiale et régionale. Elle est impliquée dans l’initiative Mobilité durable pour tous (SuM4All) de la Banque mondiale depuis son lancement. Elle siège aujourd’hui au sein de son comité de pilotage et fait partie des experts participant aux groupes de travail sur l’efficacité, la sécurité et le genre.

Nomination et mandat des administrateurs

Les administrateurs sont nommés pour une durée de 3 ans par le Conseil d’administration et sur proposition du Fondateur. Leur mandat est exercé à titre gratuit.

Le Conseil d’administration a décidé de se faire assister sur l’axe Education et insertion par un Comité d’orientation. Ses membres participent au pilotage de la feuille de route de l’axe Education et insertion et se réunissent deux fois par an.

Le Comité d’orientation est composé de 10 membres répartis en deux collèges :

  • Collège des représentants du groupe Total : 6 membres représentants le groupe Total
  • Collège des personnalités qualifiées : 4 personnalités externes spécialistes du domaine de l’éducation et de l’insertion.

Les membres du Comité d'orientation

charles_benoit_heidsieck.png

Président fondateur du Rameau, laboratoire d’innovations partenariales, depuis 2006.

Diplômé d’une école supérieure de commerce à Paris (ESLSCA), Charles-Benoît Heidsieck a débuté sa carrière dans des fonctions marketing dans des Maisons de Vins en France et en Angleterre. Il a ensuite créé et développé deux cabinets de conseil en stratégie. Avec le Rameau, il souhaite impulser un travail de recherche appliquée sur les alliances innovantes au service du bien commun. Convaincu de la nécessaire construction collective de solutions efficaces et pérennes, Charles-Benoît Heidsieck est membre de plusieurs instances de réflexion et d’action : la commission Croissance & territoires du MEDEF, la commission nationale Environnement & développement durable de la CPME, Haut Conseil de Transparency International, CEPS, Confrontations Europe, La Fonda, l’Institut Français des Administrateurs. Il donne également des cours à l’ESSEC et à Sciences Po.

christa_botes.png

 

Christa Botes est titulaire d’un master Industrial and Organizational Psychology de l’université du Nord-Ouest, campus de Potchefstroom, en Afrique du Sud et diplômée de l’Academy of Executive Coaching de Londres. Elle commence sa carrière en Afrique du Sud, en tant que chercheuse consultante au sein du Conseil de recherche en sciences humaines. Elle intègre la branche Marketing & Services de Total South Africa en 1990 en tant que gestionnaire des Ressources Humaines et occupe différents postes avant de devenir directrice des Ressources Humaines de 2003 à 2007. En 2008, elle rejoint le siège du groupe à Paris en tant que directrice de la formation au management et au leadership. Deux ans plus tard, elle prend les fonctions de directrice internationale des Ressources Humaines et de la Communication au sein de Bostik Holding, filiale du groupe. De 2013 à 2015, elle est nommée directrice générale de Total Coal South Africa.

bruno_courme.png

 

Ingénieur généraliste et titulaire d’un master de géologie de l’université du Texas à Austin, il rejoint la branche Exploration-Production de Total en 2000, au sein de laquelle il a occupé jusqu’en 2010 plusieurs postes dans le domaine des opérations géologiques et de l’exploration, aux Pays-Bas, en Norvège, au Nigeria, au Royaume-Uni et en France. Il est nommé en 2010 directeur général de Total Gas Shale Europe, la filiale s’occupant des études et des opérations du domaine minier non-conventionnel de Total en Europe. En 2014, il devient vice-président stratégie de la branche Exploration-Production de Total. De 2015 à 2018, il est vice-président Exploration pour les Amériques, à Houston.

catherine_ferrant.png

Catherine Ferrant est diplômée de l’université catholique de Louvain, en sciences économiques et en sciences de la communication. De 1974 à 1989, elle est journaliste au journal Le Soir. En 1989, elle rejoint le groupe pétrolier belge PetroFina et devient directrice de la communication, gérante du fonds de mécénat et membre du Comité de direction. Lors de la fusion de Total et de PetroFina, en 1999, elle anime la direction de l’innovation sociale et de la diversité pour structurer divers aspects de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) du groupe. De 2008 à 2017, elle est déléguée générale de la Fondation Total et directrice du mécénat du groupe. Aujourd’hui, elle s’implique, en France et en Belgique, aux côtés de nombreuses structures dédiées à l’accès des jeunes à la pratique artistique et à l’éducation prioritaire : Flagey, centre culturel bruxellois, Sport dans la Ville, Concerts de Poche, la Fondation ManpowerGroup, la Fondation Égalité des Chances, Savoir être à l’École, Helen Keller international Europe, la Fondation Louvain et l’École de la philanthropie. Catherine Ferrant est chevalier de la Légion d’honneur.

Titulaire d'un DEA en droit social de la faculté de droit de Bordeaux, elle débute sa carrière en 1995 comme juriste en droit social. Elle devient Secrétaire Générale de la raffinerie de Provence en 2007. En 2010, elle se voit confier les relations sociales de l’UES Amont Holding, puis en 2014, ses fonctions s’étendent au domaine de l’administration du personnel en France et en expatriation. Lors de l’instauration de la nouvelle organisation One Total, elle participe à la mise en place de la division des hauts potentiels du groupe en qualité de Vice-Présidente Group Talent Manager.

Diplômé de Sciences Po Paris, il est titulaire d’un master Affaires publiques et d’un master en Sociologie. Il a également étudié à l’université Galatasaray à Istanbul (faculté des relations internationales). De 2006 à 2018, il est responsable du département Égalité des chances à Sciences Po. Il y développe des programmes d’ouverture sociale : les Conventions Éducation Prioritaire en 2006, le Lycée expérimental en 2009, e-methodos en 2013, Premier Campus en 2016. Dans le cadre de ses fonctions, il noue des partenariats avec 130 lycées situés dans 19 académies. Parallèlement, en qualité de conseiller municipal délégué à la jeunesse, il œuvre à une meilleure orientation et formation des jeunes de sa ville, St Ouen (93) : le programme Explora Jeunes permet à plus de 4 500 jeunes d’aller à la rencontre de près de 120 entreprises dans la ville. Des summer schools visant l’amélioration de l’expression en langue anglaise ainsi qu’un système de bourse favorisant la poursuite d’études supérieures sont mis en place.

abdul_qadir_malik.png

Titulaire d’un master Mécanique, Energétique et Ingénieries de Grenoble INP, il commence sa carrière dans les activités Aval de Total comme responsable Hygiène, Sécurité, Environnement (HSE) au Kenya en 2004, avant de gérer d’importants dépôts pétroliers en France. En 2011, il intègre la direction Afrique/Moyen-Orient, où il supervise la conception et la construction d’installations pétrolières et gazières ainsi que l’optimisation logistique en Sierra Leone, au Gabon, au Liban et au Mozambique. À partir de 2013, il passe trois ans à Singapour comme responsable HSE et Logistique de la région Asie-Pacifique. En 2016, il dirige l’entité Développement des compétences HSE de Total. Parallèlement, il obtient un executive master en Management international d’innovation technologique de l’École Polytechnique (2017). Il met en place le volet Éducation et insertion des jeunes chez Total et pilote la mise en œuvre, à l’échelle mondiale, de programmes articulés autour des nouvelles technologies favorisant l’insertion des jeunes.

muriel_meilhon.png

Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Electricité (Supélec) et de Stanford University (USA), Muriel Meilhon débute sa carrière en tant qu'ingénieur au sein du groupe Bull, puis de Benson-Schlumberger. En 1987, elle rejoint Total en tant que chef de projet à la direction Informatique de Total France, avant d’intégrer la direction Raffinage en 1990, où elle occupe des fonctions de responsable d’approvisionnement puis de pilote de raffinerie. En 1996, elle rejoint la direction financière à la Holding, et devient responsable des relations investisseurs ; puis, adjointe au directeur Budget et Contrôle de gestion, elle participe aux opérations de fusions (TotaL - Fina - Elf). De 2001 à 2004, elle est en charge du recrutement pour les métiers de la finance, du raffinage et des commerciaux de la branche Raffinage et Marketing. En 2004, elle en devient chef du département Contrôle de gestion, puis directrice Marketing France, avant de retourner à la Holding pour prendre la responsabilité de l’épargne salariale et de l’actionnariat des salariés, jusqu’en 2012. Elle devient alors coordinateur gestion de carrière des zones Afrique, Moyen-Orient et Asie Pacifique au sein de la branche Marketing & Services de Total.

jean_marie_petitclerc.png

 

Jean-Marc Petitclerc débute sa carrière d’éducateur spécialisé en 1978, en fondant un club de prévention spécialisée à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), puis, à partir de 1984, dirige durant une dizaine d’années, en Normandie, un foyer d’adolescents en difficultés habilité par le ministère de la Justice. Rappelé par le maire de Chanteloup-les-Vignes lors des émeutes urbaines de 1991, il initie la mise en œuvre de la médiation sociale et fonde l’Association pour la promotion des métiers de la ville. A partir de 1995, il fonde et dirige Le Valdocco, association de prévention œuvrant dans le cadre de la politique de la ville. Il est également membre du Conseil national des villes de 2003 à 2007, membre du comité d’évaluation et de suivi de L’Agence nationale pour la rénovation urbaine de 2004 à 2007, et chargé de mission auprès du Ministre du Logement et de la Ville de 2007 à 2009.

florence_varescon.png

 

Diplômée d’une école de commerce, avec une spécialité marketing, elle rejoint le groupe Total en 1985. Elle occupe différentes fonctions en Marketing, Vente, Achat, Ressources humaines et Responsabilité sociétale, travaillant successivement pour Elf Atochem, Elf Lubrifiants, Total Marketing France et au sein de la Holding, majoritairement dans un environnement international. Depuis 2009, elle occupe des fonctions liées à l’éducation, tout d’abord en tant que responsable d’un programme mondial de partenariats universitaires. Elle pilote également le développement de MOOC soutenus par Total sur le thème de l’énergie. Puis en 2016, elle rejoint la direction Engagement Société Civile de Total en tant que responsable de programmes de formation et met notamment en place le partenariat avec les Écoles de Production en France.